FICHE D’INFORMATION

  • INCI : BUTYROSPERMUM PARKII
  • N°CAS : 91080-23-8
  • N°EINECS/ELINCS : 293-515-7

FICHE DE SECURITE

Lien vers la fiche de sécurité au format PDF

BULLETIN D’ANALYSE

En fin de page

UTILISATION INVIDUELLE

Cosmétique :

Excellent protecteur, le beurre de Karité hydrate sensiblement la peau du visage et du corps, lui conférant une parfaite élasticité.

GENERALITES

Zone écologique : Le karité ne pousse que dans le climat sahélien avec une pluviométrie allant jusqu’à 1000 mm et deux saisons bien distinctes avec une longue période sèche. Les sols de latérite doivent être bien drainés. Il n’existe qu’en Afrique et la zone s’étend de la frontière sénégalo-guinéenne pour s’enfoncer vers l’Afrique Centrale à travers le Mali, le Nord de la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Nord de Ghana, du Togo et du Bénin puis le Nigéria Culture L’arbre pousse à l’état spontané en savane arboré. La noix de karité est un produit typique de cueillette avec les gomme, les noix de cajou et les noix de pentadesma. La densité est importante dans les zones cultivées à l’abri des feux de brousse. L’entrée en production au bout de vingt ans a découragé toutes velléités de plantation d’autant plus que la capacité germinative des noix n’est pas bonne. La floraison a lieu en saison sèche et dure deux mois.

L’arbre : Cet arbre de 10 à 15 m présente un système radiculaire fortement pivotant permettant des cultures associées. Le fruit est charnu et ressemble à un petit avocat avec une pulpe sucré et comestible. Il renferme le plus souvent une graine entourée d’une coque mince.Il mûrit en cinq mois. La production moyenne est de 15 à 20 kg de fruit frais par arbre, soit 3 à 4 kg d’amandes sèches commercialisées. La noix contient environ 50% de matière grasse. Description du Beurre de Karité Le Beurre de Karité est obtenu par pression de noix de Karité d’Afrique de l’Ouest. Son environnement vitaminique est mieux conservé que par un mode d’extraction par solvant. Il est employé ”tel quel” dans les milieux ethniques qui connaissent bien ses utilisations dans la pharmacopée africaine, sur les marchés ”Bio” et dans le milieu écologique. Il est important de mettre en avant sa méthode d’obtention par pression compte tenu des nombreux beurres solvants qui sont sur le marché.

Procédé d’obtention :

Pression mécanique : Un beurre pression peut être obtenu par ”écrasement manuel” ou par ”pression mécanique industrielle”. Que ce soit l’une ou l’autre de ces méthodes elles ont la particularité de donner un beurre naturel où la graine a été pressée. Aucun produit chimique n’a été utilisé. Ces deux méthodes ont en commun les quatre étapes essentielles mais qui pour chacune seront réalisées différemment selon si le procédé est manuel ou industriel :

  • Récolte des fruits :  Les fruits sont ramassés de façon sélective selon leur degré de maturité et leur bon état.
  • Dépulpage : Cela consiste à éliminer la pulpe qui entoure le noyau contenant l’amande.
  • Traitement à la chaleur : Une élévation volontaire de la température à différentes étapes du procédé selon si la technique est manuelle ou mécanique permet de stabiliser les amandes. Cela empêche leur rancissement et limite l’attaque des micro-organismes.
  • Décorticage/Broyage : Les amandes sont débarrassées de leurs coques et écrasées. Un traitement à chaud permet de faciliter l’extraction de la matière grasse qui est alors fluide. L’huile est donc ensuite extraite par pression des amandes à chaud. Cela permet donc l’obtention d’un beurre naturel ayant tous ses principes actifs. Raffinage du karité obtenu par pression mécanique Le beurre obtenu est neutralisé , décoloré puis désodorisé.

Conséquences : La justification d’un nom INCI à part entière pour le Beurre pression provient tout simplement de son mode d’obtention qui est la pression et non l’extraction chimique. Ce procédé naturel est plus coûteux que le procédé chimique car le rendement de l’extraction y est moins élevé. Cependant depuis que le Karité a été reconnu pour ses qualités intrinsèques en cosmétiques, les premiers laboratoires utilisateurs ont exigé un Beurre sans solvant. Tous les laboratoires n’ont pas été sensibilisés à ce problème et certains préfèrent aujourd’hui le prix du Karité solvant à la qualité du Karité pression. Une meilleure information sur les procédés de fabrication est nécessaire. Déjà il est bon de lui donner un nom INCI ce qui obligera les laboratoires à le différencier des Beurres solvants.

COMPOSITION

Acides Gras en %

  • Acide palmitique C16:0 1.8
  • Acide stéarique C18:0 41.9
  • Acide oléique C18:1 47.7
  • Acide linoléique C18:2 7.2
  • Acide linolénique C18.3 0.1
  • Acide arachidique C20:0 1.1
  • Acide gadoléique C20:1 0.2

PROPRIETES

Action anti UV du beurre de karité : Le Karitène absorbe très fortement dans l’U.V. Cela confère au beurre de Karité ses propriétés complémentaires aux filtres U.V déjà utilisées dans les produits solaires. Il permet de prolonger la plage de protection vers les plus faibles longueurs d’ondes. Le Beurre de Karité permet de compléter l’action des filtres solaires introduits dans les produits cosmétiques. Cette propriété est une conséquence directe de sa composition, en particulier celle de sa haute teneur en insaponifiables. Le Beurre de Karité est constitué de plusieurs fractions dont celles des insaponifiables. Elle contient des esters résineux tels que les esters cinnamiques qui absorbent les rayons U.VB. Mais ces esters ont surtout des vertus cicatrisantes et désinfectantes. En fait, la partie de l’insaponifiable qui est directement responsable de la protection solaire est la fraction hydrocarbonée. Elles sont elle-même constituée de plusieurs composés dont le Karitène C32H56 ( c’est un des composants du Latex). Vitamine A La partie hydrocarbonée de l’insaponifiable possède aussi la Vitamine A qui agit au niveau de la peau contre le dessèchement mais également contre les cheveux secs et cassants. Par conséquent, le Beurre de Karité est particulièrement bien adapté pour être introduit dans des produits solaires qui non seulement auront une protection U.V. accrue mais également augmenteront l’hydratation de la peau.

CARACTERISTIQUES

Physiques :

  • Eau et matières volatiles <0.05%
  • Couleur Ivoire. 3/4 Gardner
  • Densité 0.90 à 40°C
  • Impuretés insolubles dans l’hexane <0.01%
  • Point de fusion 29 à 34°C

Chimiques :

  • Acidité oléique (sortie usine) <1%
  • Insaponifiables environ 7%
  • Indice de Peroxyde ( sortie usine) <3 meqO2
  • Indice d’iode 64 à 72
  • Indice de saponification 160-200
  • Alcalinité (soap content) <0

APPLICATIONS

Le Beurre de Karité peut être appliqué sur la peau sans être mélangé avec d’autres produits actifs. Dans tous les cas bien faire fondre le beurre dans le creux de la main avant application. Le beurre doit être parfaitement liquide. Le beurre de Karité contient les constituants nécessaires pour:

  • L’hydratation de la peau ( partie lipidique)
  • La cicatrisation, l’élasticité ( esters cinnamiques)
  • La protection solaire (Karitène)
  • L’effet anti-inflammatoire (esters cinnamiques).
  • Retarder le vieillissement de la peau ( Vitamine E)
  • Protéger les cheveux.

Les insaponifiables du Beurre de Karité et leurs applications :

  • ESTERS RESINEUX (alcools terpéniques)
  • Alpha et Beta amyrine : Protection de la peau
  • Parkéol : Cicatrisation
  • Lupéol : Désinfectant
  • Butyruspermol : Avant et après soleil
  • Phytostérols (karistérols) Alpha Spinastérol : Stimulation cellule
  • Delta 7 Stigmastérol : Régénération Latex Prévention des allergies au soleil

CONDITIONNEMENT

  • Stockage : fûts fermés à moins de 30°C.
  • Emballage : en fûts plastiques de 28 kg.

UTILISATION

Les produits cosmétiques les plus couramment fabriqués avec du beurre de Karité sont :

  • Crèmes de jour
  • Crèmes solaires
  • Baumes pour les lèvres
  • Shampooings

BULLETIN D’ANALYSE

Lot BBKR – 14/06