Huile de lin

octobre 14, 2014 10:20 | No Comments

INFORMATION PRODUIT

HUILE VIERGE DE LIN

Nomenclature

INCI : Linum usitatissimum

FICHE DE SECURITE

Lien vers la fiche de sécurité en PDF

N°CAS : 8001-26-1

N°EINECS/ELINCS : 232-278-6

Généralités

Histoire et culture :

Le lin est originaire du Moyen Orient (Egypte, Perse) et s’est adapté à de nombreuses régions.On en retrouve trace en France depuis plusieurs millénaires (cités sub-lacustres du Jura) sousforme de fragments de toile. Les archéologues ont également trouvé des peignes à tisser et àserrer les trames, des pelotes de fils, des aiguilles, des fuseaux de bois utilisés pour le filage dulin.La culture du lin textile a régressé suite à l’apparition du coton puis des fibres synthétiques.De l’habillement (pour le confort) au linge de maison (pour l’entretien) en passant par les sacspostaux (pour la résistance), la ficelle ou les tuyaux à incendie (pour la solidité, la souplesse etl’étanchéité), les débouchés du lin sont très nombreux et diversifiés. Avec plus de 60 % des destinations, le lin sert avant tout à l’habillement, suivi par le linge de maison. Viennent ensuiteles revêtements muraux et les tissus techniques, plus spécialisés. Le lin sert également pour l’élaboration de papiers spéciaux comme les billets de banque ou le papier à cigarette. Les anas (déchets du traitement de la paille) sont utilisés en paillage écologique ou valorisés en panneaux agglomérés mais aussi en litières pour animaux (fort degré d’absorption) ou à des fins énergétiques. D’autres débouchés sont apparus comme les matériaux composites dans le secteur automobile. En France, la transformation du lin en filasse est assurée par des coopératives et des teilleurs privés (le teillage consiste à séparer mécaniquement les fibres textiles des parties ligneuses de la plante). Pour que le produit puisse être utilisable par l’industrie textile, les filasses doivent ensuite être préparées (peignage, préparation de fibre) par les filateurs puis les tisseurs,principalement localisés dans le nord de la France, en Belgique, en Italie et en Chine. Les graines sont transformées en huile, en aliment pour animaux, ou même en vernis ou en peinture, c’est une huile siccative.

Botanique,

Culture et production: Le lin est une plante annuelle que l’on rencontre souvent à l’état spontané dans les champs et au bord des chemins. Sa croissance est rapide et sa tige peut atteindre un mètre de hauteur. La vie desa fleur n’est que de quelques heures. Il faut attendre 6 à 7 ans entre chaque culture. Cette plantea besoin d’une terre riche, profonde et d’un climat tempéré et humide. Par ailleurs, sa cultureexige une parfaite maîtrise technique.La culture du lin en France se localise principalement sur une bande de 50 Km de large, le longde la côte allant de Caen à Dunkerque et se poursuit sur la Belgique et les Pays Bas. Le fruit est une capsule contenant moins de 10 graines dont la teneur en huile varie de 35 à 45 %. Elle est cultivée soit comme plante textile, pour les fibres contenues dans la tige, soit pour sesgraines oléo protéagineuses. Le semis a lieu au printemps ; la récolte se fait par arrachage lorsque les capsules sont jaune vert. Le rouissage permet la décomposition des ciments qui lient les fibres.Lin oléagineux, lin textile : ne pas confondre !La culture du lin oléagineux est différente du lin textile. Les variétés sont spécifiques pourchacun (recherche d’un maximum de graines pour le lin oléagineux et d’un maximum de fibrespour le lin textile). La France est largement déficitaire en lin oléagineux et importe près de 3/4des volumes dont elle a besoin, essentiellement en provenance de Grande-Bretagne ou duCanada.

Obtention de l’huile

L’huile de lin est extraite des graines de lin arrivées à maturité, qui sont séchées puis triturées et pressées.D’ordinaire, le lin fait l’objet d’une extraction par pression-dissolution tout comme le colza.L’huile de lin obtenue par cette méthode est utilisée à des fins industrielles.L’huile obtenue par extraction est destinée à l’industrie (peintures, revêtements de sol,imprimerie…). L’huile de lin est l’huile siccative la plus utilisée. La siccativité d’une huile, c’est-à-dire son aptitude à sécher en présence de l’oxygène de l’air, est d’autant plus marquée que le nombre d’insaturations présentes dans la structure de l’huile est élevé. Leur contenu eninsaturations se mesure par l’indice d’iode.Les acides linolénique (3 insaturations) et linoléique (2 insaturations) confèrent à l’huile de lin saforte siccativité, avec un indice d’iode supérieur à 170. Avec l’huile d’oeillette, c’est la principalehuile siccative utilisée en peinture à l’huile.Les résidus de la trituration, les tourteaux, sont utilisés en alimentation animale.Les graines le lin produisent une huile à usage industriel, et peuvent être utilisées dansl’alimentation animale. Les produits issus des animaux (viande, lait, oeuf) nourris avec desgraines de lin bénéficieraient à l’homme qui les consomme.Pour obtenir une huile propre à la consommation humaine, le lin est d’abord pressé à froid : onobtient une huile vierge.

CompositionAcides Gras en %

Acide palmitique C16:0 5.0 – 7.0

Acide palmitoléique C16:1

Acide margarique C17:0

Acide stéarique C18:0 2.2 – 4.0

Acide oléique C18:1 17.0 – 21.0

Acide linoléique C18:2 13.8 – 14.3

Acide alpha- linolénique C18:3 55.0 – 59.6

Acide arachidique C20 :0 < 0.18

Acide gadoléique C20 :1

Acide béhénique C22 :0

Acide érucique C22:1

Composition des stérols en %

Cholestérol 1 – 2

Brassicastérol 0 – 1

Campestérol 28 – 29

Stigmastérol 9 – 10

B-Sitostérol 44 – 53

Delta 5 Avénastérol 10 – 13

Delta 7 Stigmastérol 1 – 4

Delta 7 Avénastérol < 1

Teneur en insaponifiable : 0.5 – 1.3% (stérols : 200 – 410 mg/100g)

Propriétés

Pour ce qui concerne l’alimentation animale, le lin est reconnu pour ses effets bénéfiques. Il contient des acides gras poly-insaturés (Oméga 3) et son intégration dans l’alimentation animale présente un intérêt nutritionnel pour l’homme (prévention des problèmes cardio-vasculaires). Contenant plus de 70% de son poids en acides gras poly insaturés, l’huile de lin est prisée danscertaines options diététiques, en particulier par les personnes recherchant les apports d’oméga-3et oméga-6.Elle est également employée comme siccatif dans les encres végétales utilisées en imprimerieoffset.

Caractéristiques

Aspect : liquide

Couleur : jaune paille

Odeur : légère

Densité (à 20°C) : 0.928 – 9.33

Viscosité (20°C) : 42 – 47

Point de solidification :

Indice de réfraction (20°C) : 0.22

Indice de saponification : 189 – 196

Indice d’iode : 170 – 204

Conditionnement

Stockage : dans des containers fermés à moins de 30°C

Emballage : en fûts plastiques.

Applications Utilisation

Les utilisations de l’huile de lin dérivent de sa richesse en acides gras polyinsaturés, enparticulier en acides linolénique et linoléique, qui lui doivent leur nom.L’huile de lin vierge est d’excellente qualité pour les massages