Huile de sésame

août 22, 2011 6:12 | No Comments

FICHE D’INFORMATION

  • NOMENCLATURE INCI : SESAMUM INDICUM
  • N°CAS : 8008-74-0
  • N°EINECS/ELINCS : 232-370-6

UTILISATION INVIDUELLE

Usage externe : En application locale sur la peau du visage pour traiter la sécheresse et les irritations (eczéma, psoriasis, desquamation). Lutte contre les radicaux libres. Les composants « sesamol » et « sésaminol » en font une huile restructurante. En masque capillaire pour tonifier les cheveux.

Usage interne : Pour lutter contre les risques de maladies cardio-vasculaires.

Usage culinaire : Usage culinaire recommandé pour son effet hypocholestérolémiant. Utilisable comme huile de cuisson.

GENERALITES

Origine :

Le sésame est originaire d’Inde et pousse dans les zones tropicales chaudes et sèches. Il est très couramment utilisé en Orient dans la cuisine sous différentes formes : les graines peuvent être saupoudrées sur les plats, ou mélangées avec du miel et de la farine. Les graines de sésame entraient dans la composition de remèdes contre les maladies articulaires et l’huile de sésame était un des remèdes de choix de l’Ayurveda, médecine traditionnelle de l’Inde. On a également retrouvé la trace de sésame dans la nourriture des Babyloniens et des Gaulois. Les Chinois, dès le VIIIe siècle avant Jésus-Christ, utilisaient les graines de sésame contre les piqûres d’insectes et les brûlures mineures en réduisant en poudre grossière les graines à l’aide d’un mortier ou d’un rouleau pour former une pâte à l’aide de quelques gouttes d’eau qu’ils étendaient sur la région affectée. Sept siècles plus tard, les Chinois s’aperçurent que la salive contenait des éléments guérisseurs. Aussi, ils réduisirent le processus en mâchant quelques graines qu’ils appliquaient ensuite directement sur le visage, la tête ou le cou ou toute autre région affectée en maintenant le sésame mâché à l’aide d’une gaze et d’une bande adhésive. Aujourd’hui, il est entendu que l’on ne croque pas des graines de sésame comme des bonbons mais, quelques pincées sur les aliments et votre médecine sera assimilée à votre repas.

Botanique, culture et production :

Le sésame, Sesamum indicum, est une plante issue de la famille de Pédaliacées. C’est une plante annuelle herbacée des pays tropicaux et sub-tropicaux, à tige dressée unique, pouvant mesurer jusqu’à 1,50 mètre. D’origine indienne, et introduite depuis peu en Europe, elle est principalement cultivée en Inde, Chine, Amérique Centrale et dans le Golfe Persique. Le fruit est une capsule, contenant une soixantaine de très petites graines oléagineuses ovales, allongées et aplaties, de couleur noire, rouge ou blanche. Les graines de sésame peuvent être utilisées directement, ou être commercialisées sous forme de purée.

Obtention de l’huile :

L’huile de sésame est extraite des graines contenues dans des capsules qui en renferment plus de 200 chacune. La teneur en huile des graines oscille entre 35 et 57 % mais se situe plus généralement entre 50 et 57 %. Il existe des graines de couleur blanche, brune ou noire : celle de couleur claire ont des teneurs en huile plus élevées, les graines noires ayant des coques plus épaisses. L’huile extraite des graines est ensuite raffinée selon 3 étapes : neutralisation, désodorisation et décoloration.

COMPOSITION

Cette huile fait partie du groupe oléique-linoléique; la quantité d’acide linolénique est faible. La teneur en insaponifiable est assez élevée : de 1 à 1.5 % voire supérieure.

Acides gras en % :

  • Acide palmitique C16:0 8 -11
  • Acide palmitoléique C16:1 Max 0.3
  • Acide stéarique C18:0 4 – 6
  • Acide oléique C18:1 37 – 42
  • Acide linoléique C18:2 39 – 47
  • Acide linolénique C18:3 Max 0.6
  • C20:0 Max 1
  • C20:1 Max 0.4
  • C22:0 Max 0.5

PROPRIETES

L’huile de sésame est riche en vitamine E (entre 20 et 50 mg de vitamine E pour 100g) et en sels minéraux, sélénium. Elle contient également de la sésamoline et de la lécithine, deux anti-oxydants naturels, favorables dans la constitution des cellules nerveuses et cérébrales. Elle contient peu d’acides gras saturés mais 80% à 85% d’acides gras insaturés dont l’acide linoléique qui est bénéfique pour la santé cardio vasculaire et permet la diminution du mauvais cholestérol. La consommation d’huile issue du cette plante très résistante à l’oxydation ralentirait le vieillissement des cellules et permettrait d’accroître la longévité des cellules et donc de l’organisme tout entier.

CARACTERISTIQUES

  • Aspect liquide
  • Couleur jaune
  • Odeur Faible Densité (15°C) 0.915-0.923
  • Point de solidification – 3 à – 6°C
  • Indice de saponification 187-195
  • Indice d’iode 104 – 120

CONDITIONNEMENT

  • Stockage : dans des containers fermés à moins de 30°C.
  • Emballage : en fûts plastiques.

APPLICATION

Intérêt diététique :

Grâce à sa richesse en acides oléiques et linoléiques, l’huile de sésame est reconnue contre toutes sortes de maux : elle contient deux antioxydants dont un qui réduit l’absorption de cholestérol et aide le foie à neutraliser sa production. Elle a donc la propriété de protéger le système cardio-vasculaire (en empêchant les amas graisseux de se former dans les vaisseaux sanguins) De plus, sa teneur en lécithine, nutriment essentiel pour le système nerveux, le cerveau et le système endocrinien, en fait un remède contre les troubles de la mémoire. Elle est idéale pour stimuler la mémoire , elle agit sur la fatigue nerveuse et stimule le système cérébral.

Intérêt cosmétique :

L’huile de sésame, d’une grande richesse nutritionnelle, a une action bénéfique sur la peau et les cheveux. Elle agit efficacement contre les irritations et le dessèchement. Utilisée en massage corporel, elle calme les douleurs articulaires, les sciatiques et le mal de dos. Son action antirides est également mise en avant. Elle protège la peau des agressions extérieures telles que les rayons ultraviolets, qu’elle absorbe en devenant un véritable écran solaire . Elle restructure les cellules et permet de maintenir une bonne hydratation de la peau grâce à sa faculté de pénétrer aisément l’épiderme.

UTILISATION

Usage externe :

En application locale sur la peau du visage pour traiter la sécheresse et les irritations (eczéma, psoriasis, desquamation). En masque capillaire pour tonifier les cheveux.

Usage interne :

Pour lutter contre les risques de maladies cardio-vasculaires.

Usage culinaire :

Usage culinaire recommandé pour son effet hypocholestérolémiant. Utilisable comme huile de cuisson