Huile de pâquerettes

août 19, 2011 7:11 | No Comments

FICHE D’INFORMATION

  • NOMENCLATURE INCI : BELLIS PERENNIS
  • N°CAS : 84776-11-4
  • N°EINECS/ELINCS : 283-935-9

UTILISATION INVIDUELLE

Cosmétique : Utilisés comme tenseur du buste.

GENERALITES

Histoire et culture :

Le nom Pâquerette vient de l’ancien français Pasquier : pâturage, par analogie avec les lieux où elle pousse. Avec l’Arnica et le Calendula, elle forme le trio des plantes vulnéraires (cicatrisantes), qui était très employé autrefois. Elle est utilisée dans le torticolis, le lumbago, les courbatures, les douleurs rhumatismales, les maladies de la peau, sous forme d’huile de pâquerette ou en emplâtres. Elle « nettoie le sang » au printemps. Les feuilles fraîches mâchées guérissent les aphtes. Elle est aussi sédative de la toux. Les feuilles peuvent être consommées en salade, mêlées à des feuilles de pissenlit. Connu depuis la Renaissance, le macérat huileux de fleurs de Pâquerette est réputé pour son action sur la tonicité des vaisseaux sanguins. On en préconise l’emploi pour tonifier et raffermir le buste. La plante Petite plante velue de 5 à 15 cm. Les feuilles forment une rosette à la base. Un seul capitule blanc ou rose de 1,5 à 2,5 cm est isolé sur un pédoncule sans feuille. Le fruit est un akène nu. Plante vivace. Floraison pouvant s’étaler de février à octobre selon l’altitude ou l’exposition. Cette espèce est très commune surtout dans les pacages ras et dans les lieux à faible végétation : chemins, talus, surtout en sols acides. Peut se rencontrer en altitude.

Obtention de l’huile :

L’huile de bellis ou de paquerette est un macérât huileux de paquerette. Le macérât huileux est un principe ancien et facile à mettre en oeuvre. Il consiste à mélanger des extraits végétaux dans un corps gras qui, jouant le rôle de solvant naturel, permet d’extraire par un simple pressage les principes actifs liposolubles. Dans les process utilisés aujourd’hui, la durée d’imprégnation de l’extrait végétal par le corps gras a été réduite à quelques heures en chauffant le mélange en étuve, en atmosphère inerte pour éviter l’oxydation. Les macérâts huileux sont souvent appelés « huiles ».

COMPOSITION

L’huile de Paquerette CODINA : L’antique recette à base d’une macération de fleurs de pâquerettes dans un mélange d’huiles (principalement du pépin de raisin) a été revue pour combiner une action plus soutenue contre les radicaux libres (oléine de karité) et un meilleur équilibre en acides gras essentiels (grâce au chanvre).

CARACTERISTIQUES

  • Aspect liquide
  • Couleur jaune vert
  • Densité (à 15°C)
  • Indice d’iode
  • Indice de saponification

CONDITIONNEMENT

  • Stockage : dans des containers fermés à moins de 30°C.
  • Emballage : en fûts plastiques.

PROPRIETES

Cette huile est recommandée pour les massages tonifiants : buste, bras, ventre Le macérat huileux de paquerette permet en effet d’obtenir un concentré des principes actifs contenus dans la paquerette qui aide à resserer les tissus. Le décolleté retrouve rapidement sa fermeté, une bonne hydratation, re-galbant progressivement le buste.