Huile de germe de maïs

août 18, 2011 11:39 | No Comments

FICHE D’INFORMATION

  • NOMENCLATURE INCI : ZEA MAYS
  • N°CAS : 8001-30-7
  • N°EINECS/ELINCS : 232-281-2

UTILISATION INVIDUELLE

Diététique : L’huile de maïs raffinée est essentiellement alimentaire : utilisée pour la friture et l’assaisonnement.

GENERALITES

Histoire : Le maïs, famille des graminées, originaire d’Amériques… L’histoire commence il y a 6000 à 9000 ans, dans une vallée du sud du Mexique, où les habitants ont domestiqué une plante fourragère, la téosinte. Une première série de croisements réduit le nombre de tiges à une seule. Puis, il y a 5500 ans, d’autres croisements aboutissent à des grains beaucoup plus gros et à une peau plus molle. Sans protection, ils sont digérés dans le tube digestif des animaux et ne sont plus disséminés. La plante dépend désormais du cultivateur pour se reproduire. Enfin, il y a 4400 ans, les grains sur l’épi se rapprochent et l’amidon devient plus digeste. Sans évolution génétique, le maïs aurait été tout simplement immangeable ! L’homme intervient donc activement dans la longue chaîne de production du maïs et dans l’amélioration constante de la plante. La « filière » maïs requiert des compétences très diverses : nombreuses sont les « fées » qui se penchent sur le berceau du maïs, du généticien travaillant à la connaissance des gènes et de leurs propriétés, au sélectionneur puis au multiplicateur de semences et, enfin, à l’agriculteur maïsiculteur, qui sème la plante, l’alimente, la protège, la soigne, puis la récolte.

Botanique, culture, production : Le maïs est cultivé dans toutes les régions tempérées du monde. Plus cultivée au monde dans les dernières années du XX » siècle, sa progression tient notamment au développement de la production dans les pays émergents. Aujourd’hui, présent sur tous les continents, il n’en demeure pas moins une culture locale, adaptée à chaque pays. Plante géante dont la hauteur dépasse souvent 2 mètres. Le haut de la tige est composé d’un épi entouré d’une enveloppe verte. Le sommet de l’épi se termine par une houppe soyeuse. L’épi est composé de nombreux grains de couleur blanche, jaune, rouge ou pourpre suivant la variété. Le maïs est la seule céréale absolument dépendante de l’homme pour sa survie. Semé au printemps, il fleurit en été pour être récolté à l’automne. Le maïs se décline en milliers de variétés différentes. Il fait l’objet d’une sélection drastique, qui permet d’en améliorer constamment les performances. Du sélectionneur, qui offre à l’agriculteur tout un éventail de variétés, à l’agriculteur qui sème et soigne ses cultures, la production du maïs s’appuie sur des compétences scientifiques et techniques de haut niveau, qui s’intéressent à tous les aspects de la plante et à toutes ses propriétés.

Obtention de l’huile : Les graines de maïs contiennent de 3 à 6.5 % (par rapport au grain sec) d’huile concentrée dans le germe, dont elle représente 40 à 50 % du poids. En fait , cette teneur dépend du procédé de dégermage choisi : par voie sèche (de 15 à 25 % d’huile) ou par voie humide (de 40 à 50 %). L’huile est un sous produit de l’industrie céréalière. Dans les industries du maïs (semoulerie et amidonnerie) on extrait l’huile du germe, dont la forte teneur en acide linoléique (acide gras essentiel), confère une grande qualité diététique. Obtenue à partir des germes de maïs l’huile vierge est simplement filtrée. Ci-dessous les différentes étapes :

  • Le stockage des graines qui arrivent des différentes parties du monde sont mises dans d’immenses silos situés sur les lieux des huileries, margarineries jusqu’au moment de leur emploi.
  • Trituration pour réduire en poudre après triage des graines (terre, pierres, pailles, graines vides, poussières etc.) Les graines sont décortiquées, broyées jusqu’à réduction en farine.
  • Extraction de l’huile qu’elle renferme. La farine obtenue est réchauffée à une température 80°C puis soumise à de fortes pressions. L’huile s’écoule et elle est recueillie, filtrée, c’est l’huile brute. Ce qui reste après pression s’appelle les ‘tourteaux » qui sont riches en protéines, utilisés pour le bétail et comme engrais.

L’huile extraite peut également être raffinée afin d’obtenir une huile neutre inodore et incolore selon les étapes suivantes :

  • La neutralisation… Elimine les acides gras des huiles brutes pour éviter le rancissement ultérieur.
  • Le blanchiment ou décoloration… Il débarrasse les huiles de leurs pigments verts ou bruns. Les huiles sont brossées avec de la terre à foulon, argile blanche, fine et poreuse qui a la propriété de retenir tous les pigments. L’huile est filtrée et elle est incolore.
  • La désodorisation… On se débarrasse des substances qui leur donnent mauvais goût et odeur désagréable.

COMPOSITION

Composition en acides gras:

  • Acide Myristique (C14:0) 0.5%
  • Acide Palmitique (C16:0) 8.6 – 16.5%
  • Acide Palmitoleique (C16:1) 0.1%
  • Acide Stearique (C18:0) max 3.3 %
  • Acide Oleique (C18:1) 20.0 – 42.2 %
  • Acide Linoleique (C18:2)(Omega-6) 39.4 – 65.6 %
  • Acide Linolenique (18:3n-3) (Omega-3) 0.5 – 1.5 %
  • Acide Arachidique (C20:0) 0 – 1.3%

PROPRIETES

L’huile de maïs raffinée est essentiellement alimentaire : utilisée pour la friture et l’assaisonnement, elle est aussi employée en margarinerie. Anticholestérol, antidermatoses, protectrice du système nerveux, anti-oxydante. Elle est très riche en graiss es polyinsaturées et contient des acides gras qui permettent de lutter contre le cholestérol : riche en acide linoléique, elle intéresse la diététique. Huile vierge de germe de maïs est épaisse et foncée de composition proche de celle de tournesol. Les constituants de son insaponifiable sont employés par l’industrie pharmaceutique ou cosmétique. Cette huile fait l’objet d’une monographie au Codex Alimentarius (Codex 1983). Elle est aussi inscrite à la pharmacopée Française (Pharmacopée Française 1991).

CARACTERISTIQUES

  • Aspect Liquide
  • Couleur jaune foncé
  • Odeur caractéristique
  • Densité à 20 °C 0.917 –0.925
  • Indice de saponification 187 -195
  • Indice d’iode 103 – 128
  • Viscosité (20 °C) 55 – 66 cp

CONDITIONNEMENT

  • Stockage : dans des containers fermés à moins de 30°C.
  • Emballage : en fûts plastiques.

APPLICATIONS

A utiliser en cas d’artériosclérose, cholestérol, dermatoses, eczéma, nervosité, névrodermites, troubles nerveux. Propriétés antiathéromateuse, anticholestérol, antidermatoses, protectrice du système nerveux, anti-oxydante.